citations; je préfère partir à l’aventure, quitte à en mourir. tout plutôt que de vivre immobile — shades of magic 1.

– Je vous prie de m’excuser pour mes actes de ce soir-là. Je n’étais pas moi-même.

– Quant à moi, je vous prie de m’excuser de vous avoir tiré dans la jambe. J’étais moi-même.

– Elle me plaît bien, dit-il à Kell, son sourire charmeur aux lèvres. je peux te l’emprunter?


 

IMG_1217.jpg

ma chronique

 

shades of magic, V.E. Schwab

Telma

Publicités

TOP 5; Mes comptes bookstagram du mois ➳

Hello tout le monde!

Je reviens aujourd’hui vous présenter la deuxième session des comptes booksta‘ du mois, car j’ai vu que la première vous avez beaucoup plu, donc c’est partiiii!

PS: il n’y a pas d’ordre de préférence 🙂

Poursuivre la lecture « TOP 5; Mes comptes bookstagram du mois ➳ »

Shades of magic — V.E. Schwab ➳

➳ présentation 

Shades of Magic tome 1,

par V.E. Schwab,

chez Lumen Editions,

au prix de 15€

 

➳ résumé 

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

 

Poursuivre la lecture « Shades of magic — V.E. Schwab ➳ »

citations; peut-être que grandir, c’est décevoir les gens qu’on aime – everything everything

J’ai lu un jour que, en moyenne, la majorité de nos cellules est remplacée tous les sept ans. Encore plus incroyable: la couche supérieure de notre épiderme se renouvelle toutes les deux semaines. Si toutes les cellules faisaient cela, nous serions immortels. Mais certaines de nos cellules, comme celle de notre cerveau, ne se renouvellent pas. Elles vieillissent, et nous vieillissons avec elles. 
Dans deux semaines, ma peau ne gardera plus aucun souvenir de la main d’Olly posée contre la mienne, mais mon cerveau, lui, s’en souviendra. C’est soit l’immortalité, soit la mémoire du toucher, pas les deux.

 

original.gif

 

everything everything, Nicola Yoon 

Telma

 

citations; je préfère habiter dans le réel. il est si facile de se perdre dans l’illusion – warcross ➳

Quand vous faites un rêve, aussi dingue soit-il, vous croyez à sa réalité. Comme si vous aviez le son surround, la haute définition, les effets spéciaux sur trois cent soixante degrés. Pourtant, ce que vous voyez n’existe pas, c’est une pure création de votre cerveau, sans le moindre support technologique. Hideo avait donc crée la meilleure interface de tous les temps entre l’ordinateur et le cerveau. Une paire de lunettes au style épurée. Le NeuroLink.

 

IMG_E1195

Warcross, Marie Lu

Ce livre est une pépite.

The crime – Marie Rutkoski ➳

➳ présentation 

The crime, un roman de 535 pages écrit par Marie Rutkoski, publié chez Lumen le 21 septembre 2017 au prix de 15 euros.

 

ATTENTION LES AMIS, LE RÉSUMÉ DE CE TOME 2 VOUS SPOILE LE 1, MAIS MON AVIS EST SANS SPOIL!

 

➳ résumé

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu’elle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la faiblesse de le laisser devenir son ami, de laisser la ville entière s’émouvoir de leur proximité. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres du peuple herrani oppressé depuis la conquête du pays par l’Empire, il était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

Tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie, a vu ses amis tomber autour d’elle, a dû supporter la douleur de cette terrible trahison, son éducation entière qui lui sou e de tout faire pour se venger du jeune homme. Et quand il a fallu choisir, elle a choisi, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des herrani, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils du monarque. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis l’Empereur – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute.

 

➳ mon avis 

J’ai lu ce livre en lecture commune avec ma Lilas (coeur coeur <3), et, incroyable ou pas, on a eu le même avis! 

Ça vous arrive, à vous, d’avoir eu un coup de coeur pour le premier volet d’une saga, et d’avoir une telle déception pour le deuxième que vous vous questionnez par rapport à la lecture du troisième? Eh bien moi ça m’ait arrivé pour la trilogie The Curse, et je trouve ça bien dommage… 

Pour rentrer dans le vif du sujet, dans ce second volet, nous allons suivre Arin et Kestrel, deux personnages perdus et ennemis et blablabla (je ne m’attarde pas tellement c’est inintéressant). Malgré un premier tome très prometteur -quoique un peu long au début-, j’ai eu un peu de mal avec The Crime au commencement. Je lisais comme un escargot, et je m’ennuyais, si bien que je l’ai lu en semaine, chose qui ne m’arrive que rarement avec les sagas addictives. Car oui, je n’arrivais pas à lâcher le premier tome au moment où je l’ai lu. Pourtant, je me disais que, avec une couverture aussi magnifique et une quatrième de couverture aussi intriguante, l’action arrivera un jour! Alors j’ai attendu et… L’ACTION EST ARRIVÉEaprès 450 pages d’attente, wouhou

Pour moi, il n’y a donc eu que les 80 dernières pages qui m’ont intéressé, et j’ai trouvé l’histoire plate et ennuyeuse. Les personnages, agaçants au plus haut point, ne faisaient que se tourner autour, et j’avais l’impression que la plume de l’auteur devenait de plus en plus lourde a travers les pages. MAIS la fin est superbe, le retournement de situation est incroyable, et j’avoue que l’univers est vraiment à couper le souffle. Marie Rutkoski a su créer un monde hors du commun, qui peut faire penser à une époque lointaine, où les rois reniaient et où l’esclavage était permit. 

Cette chronique est courte, mais j’avoue que je n’ai rien d’autre à dire sur ce livre 🙂

➳ en bref

Ce deuxième tome a été pour moi une déception, mais la fin et le cliffhanger ont réussi a me donner envie de lire le troisième tome de cette trilogie, même si je m’attends a une avalanche de romance et de questionnements des personnages (encore et toujours…). Je vous conseille cette saga si vous aimez les univers fantasy un peu long au démarrage, des personnages bien construits et une jolie plume!

➳ ma note 

une deception,

2,75/5 

 

giphy.gif

 

Vous l’avez lu? Dites moi tout!

Telma 

 

 

citations; c’est difficile d’aimer quelqu’un qui ne vous aime pas – the sun is also a star ➳

 

Lorsque Natasha réfléchit à l’amour, voici ce qu’elle pense : rien ne dure éternellement. A l’instar de l’hydrogène 7, du lithium 5 du bore 7, l’amour a une durée de vie courte et se désintègre au point de disparaître complètement. Et quand il a disparu, c’est comme s’il n’avait jamais existé.


 

Résultat de recherche d'images pour "the sun is also a star"

 

The sun is also a star de Nicola Yoon 

Telma

 

 

 

TAG; Mes livres préférés ➳

Hello tout le monde!

Ma Lilas m’a taguée pour un tag PKJ plutôt cool, alors c’est parti!

 

1) Quel est votre livre one-shot préféré (livre en un seul volume qui n’a pas de suite)? ➳

Sans hésitation Eleanor & Park de Rainbow Rowell!

 

2) Quelle est votre série préférée? ➳

Cette question est difficile, parce que je lise énormément de sagas et j’hésite entre Night School de C.J Daugherty et Nés à minuit de C.C Hunter 🙂

 

3) Quel est votre auteur préféré? ➳

JK ROWLING MY QUEEN!

 

4) Quelle est votre meilleure lecture de l’année en cours? ➳

Même si nous sommes en début d’année, j’ai lu un livre qui fait maintenant partit de mes livres préférés, et c’est… le premier tome de Six of crows de Leigh Bardugo!

 

5) Citez un livre dont vous n’attendiez pas grand chose et qui est finalement devenu l’un de vos livres préférés ➳

Je dirai Les chroniques du monde émergé de Licia Troisi, qui avait été une énorme surprise l’année où je l’ai lu, je ne pensais pas aimer un livre autant qu’Harry Potter!

 

6) Quel est votre PKJ préféré? ➳

Je dirai la duologie Elia la passeuse d’âmes de Marie Vareille (pour ne pas dire E&P)

 

7) Quel livre conseillez-vous souvent autour de vous? ➳

J’ai énormément énormément énormément conseillé Phobos de Victor Dixen, que ce soit sur les réseaux ou à mes proches! Je crois bien que j’ai fait acheté le premier tome à une dizaine de personnes haha!

 

8) Quel était votre livre préféré lorsque vous étiez enfant? ➳

Evidemment la saga du Journal d’Aurélie Laflamme d’India Desjardins, que j’adore relire de temps à autre! Ma soeur s’est d’ailleurs mise à la lire, et ça me fait chaud au coeur…

 

9) Citez un de vos livres préférés dans un genre que, normalement, vous aimez moins ➳

Charlotte de David Foenkinos, qui est une biographie qui m’a littéralement brisé le coeur, alors lisez ce livre!

 

10) Citez un de vos livres préférés que peu de gens connaissent ➳

Je ne l’ai pas vu beaucoup passer sur instagram ou sur la blogo, alors je dirai la saga Gone de Michael Grant, qui est juste une série  i n c r o y a b l e 

 

see you goodbye GIF

A bientôt!

Telma